La session ordinaire de mars du Conseil Régional de Fès Meknès

DSC 0508

Le Conseil de la région Fès Meknès a tenu, lundi premièr mars 2021, sa session ordinaire, sous la présidence de M. Mohand Laenser, président du Conseil de la région, en présence de M. le Wali de la région et des membres du Conseil.

Au cours de cette session, qui s’est déroulée au siège du conseil, M. le Président a présenté le rapport d’information en mettant en œuvre les conventions du contrat-programme signés, et qui concernent les secteurs de l’enseignement supérieur, de l’enseignement primaire et de la numérisation, du développement de l’offre sanitaire, de la réhabilitation des axes routiers au niveau des provinces et préfectures de la région, en plus de la formation professionnelle et de la mise en place des cités universitaires.

Il a ainsi mis le point sur la nécessité de la mobilisation et du travail régulier et collectif, tant au niveau des entités élues qu’administratives pour le lancement réel de ces importants projets considérés comme un changement d’une grande ampleur au niveau de l’ensemble des infrastructures et des structures d’accueil économiques, sociales, culturelles et environnementales de la région.

Il a également dressé le bilan du programme de réduction des disparités territoriales et sociales 2016-2021, qui a permis à la région de programmer 279 projets avec une enveloppe budgétaire de 2 milliards et 121 millions de dirhams. Le président a également indiqué qu’un résultat global des travaux du conseil depuis son élection, avec des données spécifiques à chaque province, est en cours de réalisation et sera communiqué une fois achevé.

Lors des travaux de la session, il a été procédé à l’approbation de projets liés au contrat-programme entre l’État et la Région et d’une série de conventions et de projets de conventions relatifs à plusieurs secteurs d’activité, hors contrat-programme, pour une valeur globale de 4,4 milliards de dirhams.

Sur le plan économique, des projets d’une valeur de 1 milliards et 169millions de dirhams ont été approuvés, auxquels la région a contribué avec un montant de 892,21 millions de dirhams. Il s’agit notamment de :

  • La création d’une zone d’accélération industrielle dans la région;
  • La création de Technoparc à Fès;
  • La création d’un fonds régional pour soutenir les projets d’investissement industriel dans la région;
  • L’organisation du Salon Internationale de l’Artisanat;
  • La création d’une plate-forme numérique pour la commercialisation des produits de l’artisanat et pour la formation continue des artisans ;
  • L’élaboration d’un programme pour l’accompagnement des artisans non-fstructurés et assurer leur accessibilité aux micro-crédits pour la reprise de leurs activités affectées par les répercussions de la pandémie de Covid 19 ;
  • La création du centre de la promotion et de commercialisation des produits en cuivre au quartier artisanal d’Ain al-Naqbi;
  • Le financement et la mise en œuvre du programme de réhabilitation, de soutien et de développement des coopératives de la région avec le Bureau du développement de la coopération ;
  • La création d’un espace d’exposition internationale à Fès ;
  • Le soutien de la ligne aérienne extérieure Fès-Europe en partenariat avec la société Air Arabia.
  • Le programme de développement du secteur du tourisme naturel et culturel ;
  • Le financement et la mise en place de projets liés aux itinéraires touristiques au niveau naturel et montagneux de la région ;
  • La création d’un incubateur de projets dans la région ;
  • La création d’un marché modèle pour l’approvisionnement et la commercialisation des produits agricoles locaux à Taza ;
  • La mise en place d’une unité moderne pour le stockage et l’emballage des oignons dans la région de Fès Meknès;
  • La création d’une unité moderne pour le stockage et l’emballage des légumes dans la province de Boulemane;

Et concernant les infrastructures, le Conseil Régional a approuvé des projets d’une valeur de 524,5 millions de dirhams, avecune contribution de 298,5 millions de dirhams de la région. Il s’agit de:

  • La création d’une double voie au niveau de la route nationale 8 entre l’échangeur Fès et Sidi Khiyar sur une longueur de 10 km ;
  • La création d’une double voie au niveau de la route nationale 8 entre Immouzer et Ifrane sur une longueur de 22 km ;
  • Le renforcement de la route régionale 504, reliant Sefrou-Rabat alKhair-Bouyblane sur 50 km ;
  • Agrandissement et renforcement de la route régionale 716, reliant El Hajeb et l’echangeur Aïn Taoujtdate, sur une longueur de 28,5 km ;
  • L‘aménagement de systèmes d’irrigation de petite et moyenne taille dans les communautés d’Ait Baza, Talzamt, les Kessabi de Melouiya, et Ouled Ali dans la province de Boulemane;
  • L’aménagement et l’équipement d’un marché d’élevage moderne dans la province d’Ifrane;

Au niveau de la formation, de l’éducation et de l’emploi, des projets d’une valeur de 695 millions de dirhams ont été approuvés, avec un montant total de 195 millions de dirhams versé par la région.  Ces projets concernent notamment:

  • La création de la « Ville des Métiers et des Compétences » dans la région en partenariat avec l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail;
  • La création de l’Institut de formation aux métiers de l’eau, de l’assainissement et de l’environnement;
  • La création d’un internat et l’aménagement de cinq (05) instituts de formation professionnelle faisant partie de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail;
  • La création de la Faculté des sciences et technologies à Sefrou (Université Sidi Mohamed Ben Abdallah);
  • La création d’un complexe universitaire à la province de Boulemane (Université Sidi Mohammed Ben Abdallah) ;
  • La création d’un centre régional dans le domaine numérique.

L’approbation a concerné également des projets d’une valeur de 850 millions de dirhams, qui ont pour objectif d’améliorer des infrastructures hospitalières, avec une contribution de la région d’un montant de 135 millions de dirhams. Ces projets visent principalement la construction, l’équipement et l’aménagement d’hôpitaux régionaux à Meknès, Fès, Sefrou, Taounate et Ifrane.

En ce qui concerne le secteur sportif, un projet lié à la réhabilitation de ce secteur au niveau de la région d’une valeur de 510,8 millions de dirhams a été approuvé, avec une contribution de 255,4 millions de dirhams de la région.

Sur le plan culturel, le Conseil Régional a procédé à l’approbation d’une série de projets dont la valeur est de 251 millions de dirhams, auxquels la région a contribué avec un montant de 118,65 millions de dirhams. Ces projets concernent :

  • La création du Pôle Culturel ;
  • La création du Centre régional d’information et de communication ;
  • L’aménagement du site archéologique de Walili à Meknès ;
  • La création de centres culturels de proximité à Taounate, Ifrane, El Hajeb, Moulay Yaacoub et Taza ;
  • La Création et l’équipement de cinq centres de proximité et la valorisation de la culture Jabaliya;
  • La création de l’Espace de la mémoire historique de la résistance et de la libération à Boulemane ;
  • Deux projets d’accords en partenariat avec la Fondation marocaine des musées ;

Ainsi, sur le plan environnemental, un projet pour la création d’une unité moderne pour le traitement de grignon d’olive à Taounate a été approuvé. Ce projet est financé par la région avec un montant de 40 millions de dirhams.

D’autres points liés au côté financier ont été abordés au cours de cette réunion, notamment l’approbation du projet de budget rectificatif de la région pour l’exercice 2021.