2eme forum parlementaire regions 06

Participation du président du conseil régional Fès-Meknès au 2ème Forum parlementaire des Régions

Discours de M. Laenser au 2ème forum parlementaire des régions : Le Maroc a franchi d’importantes étapes sur la voie de la régionalisation avancée 

Le Maroc a franchi d’importantes étapes sur la voie de la régionalisation avancée, après deux ans du lancement de cette réforme territoriale audacieuse, qui est allée jusqu’à reconfigurer les régions, a indiqué, jeudi à Rabat, le président de l’Association des présidents des régions, Mohand Laenser.

Des progrès non négligeables ont été réalisés, grâce à un travail de concertation et de coordination avec le ministère de l’Intérieur et ce, en matière de mise en place de nouvelles régions, de régularisation de la situation du patrimoine des régions fusionnées, de la publication des textes d’application et de la détermination des rémunérations des hauts responsables régionaux, ainsi qu’en matière de la gestion et de la structure administrative, a affirmé M. Laenser à l’ouverture des travaux du 2ème Forum parlementaire des régions, organisé par la chambre des conseillers, en partenariat avec l’association des présidents des régions, l’association marocaine des présidents des collectivités locales et le Conseil économique, social et environnemental.

En revanche, M. Laenser constate qu’aucun changement n’est perçu par le citoyen, notant qu’en deux ans, les présidents des régions n’ont eu aucune réunion de concertation ou d’évaluation avec les départements ministériels, hormis le ministère de l’intérieur, alors que nombre de départements centraux n’ont pas encore intégré la dimension régionale dans leur processus de gestion.

De même, plusieurs services extérieurs ne sont pas en phase avec les programmes centraux dédiés aux régions, a regretté M. Laenser, ajoutant que la solidarité inter-régionale et la mise à niveau des régions faiblement développées ne sont pas encore mis en application, les fonds prévus à cet effet n’étant pas alloués, ce qui va à l’encontre du principe de l’adéquation des ressources financières avec les charges des régions, sans oublier certaines pratiques administratives, notamment au niveau financier, qui risquent de saper les principes de libre administration et d’autonomie de la région.

Organisé en application des contenus du discours royal prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l’ouverture de l’année législative 2017-2018 et dans le cadre du plan d’action stratégique de la Chambre des conseillers 2016-2018, ce forum vise la réalisation d’une lecture objective de l’expérience de la régionalisation avancée et la contribution à l’interactivité avec les différentes questions et problématiques posées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *